Une femme se déplace

David Lescot

 

samedi 4 décembre 20h30
2h15

grande scène

――

AUTOUR DU SPECTACLE

- échauffement du spectateur à 19h
> en savoir +

- garderie La Parent'aise à partir de 20h
> en savoir +

Une femme se déplace © Christophe Raynaud de Lage
Une femme se déplace © Christophe Raynaud de Lage
Une femme se déplace © Christophe Raynaud de Lage
Une femme se déplace © Christophe Raynaud de Lage

Menée tambour battant par une troupe de quinze comédiens, musiciens et chanteurs, cette irrésistible comédie musicale brosse le portrait pétillant et acidulé d’une femme d’aujourd’hui.

 

Un mari, des enfants, un travail qu’elle aime… Georgia fait partie de ces jeunes femmes épanouies à qui tout sourit. Mais quelques grains de sable, et tout dégringole… Heureusement, elle se découvre le pouvoir de voyager dans le temps de sa propre vie : d’éclairages du passé en projections dans l’avenir, elle saisit l’occasion de mener sa révolution existentielle.

Dans le décor épuré d’un resto branché, avec nature et frugalité à la carte, David Lescot orchestre un ballet musical savamment relevé. Emmenée par la lumineuse Ludmilla Dabo, la troupe survoltée fait des étincelles. Traversant la vie de Georgia d’avant en arrière, les scènes s’enchaînent à vive allure entre saynètes théâtrales, ballets graphiques et choeurs jazzy.

Conjuguant fantastique et comédie musicale, l’auteur-compositeur-metteur en scène déploie la palette infinie de son talent. À travers le portrait pétillant et décalé d’une femme qui s’émancipe, David Lescot s’attaque savoureusement aux travers de notre époque.
 

Ce qu'en dit la presse :

« Le duo David Lescot-Ludmilla Dabo invente une comédie musicale irrésistible, ancrée dans l’époque. » Le Monde

« David Lescot sculpte des mélodies qui disent le vague à l’âme comme les plaisirs de la vie et qu’on a vite envie de chantonner. Le propre des comédies réussies. » Télérama

« Un spectacle pétillant et décalé qui profite d’une troupe de comédiens à l’énergie inépuisable. » Les Échos
 

――

texte, mise en scène et musique David Lescot
avec Candice Bouchet, Elise Caron, Pauline Collin, Ludmilla Dabo, Marie Desgranges, Matthias Girbig, Alix Kuentz, Emma Liégeois, Yannick Morzelle, Antoine Sarrazin, Jacques Verzier
batterie Anthony Capelli
claviers Fabien Moryoussef
basse Philippe Thibault
guitare Ronan Yvon
chorégraphie Glysleïn Lefever assistée de Rafael Linares Torres
direction musicale Anthony Capelli
collaboration artistique Linda Blanchet
scénographie Alwyne de Dardel
costumes Mariane Delayre
lumières Paul Beaureilles
son Alex Borgia
régie générale Pierre-Yves Le Borgne
habilleuse Lise Crétiaux
accessoires Gala Ognibene
perruques Catherine Bloquère
assistant stagiaire à la mise en scène Aurélien Hamard Padis

――

Production Compagnie du Kaïros
Coproduction : La Filature – SN de Mulhouse, Théâtre de la Ville – Paris, Printemps des Comédiens, Théâtre de Villefranche-sur-Saône, Scène Nationale de Sète.
Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National et avec le soutien de L’ENSAD LR (Ecole Nationale Supérieure d’Art Dramatique de Montpellier) et du Théâtre de Gennevilliers – centre dramatique national. 
Avec l’aide de la SPEDIDAM et de l’ADAMI, « LA SPEDIDAM est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées ». « L’ADAMI gère et fait progresser les droits des artistes-interprètes en France et dans le monde. Elle les soutient également financièrement pour leurs projets de création et de diffusion ».

La Compagnie du Kaïros est conventionnée par le Ministère de la Culture - DRAC Ile de France au titre des Compagnies et Ensembles à Rayonnement National et International