Portraits de la ville et de ses territoires

Valérie Jouve

 

octobre 2021 > juin 2022

Une exposition monographique de Valérie Jouve se tiendra au Centre d’Art de l’Onde en septembre 2022 à l’ouverture de la saison 22/23.

© Valérie Jouve, Vélizy-Villacoublay, 2021

L’Onde est intimement liée à son territoire, aux femmes et aux hommes qui l’habitent. Pour en témoigner, l'Onde a passé commande à la photographe Valérie Jouve pour la réalisation d’une série de Portraits de Vélizy et de ses territoires.

 

Par ce miroir tendu sur l’architecture, les habitants, la façon d’habiter l'espace, Valérie Jouve entend se saisir de la dimension politique – au vrai sens du terme – d’un Théâtre Centre d’Art sur un territoire, d’une maison qui donne la parole à des créateurs, mais qui porte aussi celle des habitants. Ses rencontres avec les véliziens, son dialogue tissé avec une ville, son regard posé sur l’espace urbain sont autant d’opportunités de nouer des liens, de raconter le présent que nous vivons, et peut-être d’en écrire les lendemains.

Portraits de la ville et de ses territoires ouvre à l'Onde une nouvelle opportunité de composer les séquences d’une société qui s’est, durant quelques mois, morcelée. Jean-Christophe Bailly dans le texte La Photographie étonnée qu’il consacre au travail de Valérie Jouve écrit : « Normalement il n’y aurait rien à dire, on ne ferait que passer, mais justement, c’est là que ça se tient, et telle est l’énigme de toute photographie que ce qui s’y tient en ayant été saisi se tient pour toujours. »
Ce projet doit nous permettre de redécouvrir ensemble « ce qui se tient » et pour un temps de le capter.

――

Valérie Jouve
Portraitiste des formes de vie, cette artiste fait dialoguer les sciences sociales et la pratique photographique avec l’urbanisme. Son travail est fondé sur l’alchimie entre les corps et l’espace, l’humain et le paysage urbain. Donnant à voir des personnages en mouvement et des architectures, ses photographies interrogent la présence du corps dans la ville et les manières d’habiter l’espace. Son intervention dans Vélizy et ses territoires vise à recomposer les séquences d’une société qui s’est, pendant un temps, morcelée…