OVTR (ON VA TOUT RENDRE)

Gaëlle Bourges
< création >

 

vendredi 11 février 20h30
2h

grande scène

――

AUTOUR DU SPECTACLE

- bord de plateau à l'issue de la représentation
> en savoir +

- ateliers de pratique
> en savoir +

 

© Danielle Voirin
© Danielle Voirin
© Danielle Voirin
© Danielle Voirin

 

Quand la danse donne corps à l’histoire des pillages menés par les puissances européennes. Cette nouvelle création de Gaëlle Bourges ouvre un espace de réflexion plus que jamais nécessaire.

 

Les six cariatides visibles sur le site de l’Acropole à Athènes sont des copies. Depuis 2009, on peut voir de près les vraies cariatides au nouveau musée de l’Acropole, ou plus exactement cinq des six cariatides. Une place vide
a été laissée pour la numéro 3, dans l’attente de son éventuelle restitution par le British Museum, qui la possède dans ses collections depuis que l’ambassadeur britannique Lord Elgin la fit scier, puis envoyer à Londres au début du 19e siècle avec 60 % de la frise du Parthénon.

Dans cette nouvelle création, la chorégraphe s’intéresse aux façons dont le pillage de l’Acropole lié aux conflits coloniaux a façonné l’idée du beau en Occident. OVTR (ON VA TOUT RENDRE) nous invite à visiter l’Acropole et le British Museum sans bouger de notre fauteuil et à assister, sur fond de chansons anglaises et musique live, au démantèlement de la cariatide n°3.

Quand notre idéal antique rejoindra-t-il notre idéal d’humanité ?

 

Ce qu'en dit la presse :

« Cette pièce chorale nous propose collectivement de faire récit pour mieux comprendre le temps présent. » Ma Culture

« OVTR (ON VA TOUT RENDRE) permettra de visiter l’Acropole et le British Museum sans bouger de son fauteuil de spectateur. » Sceneweb
 

――

conception Gaëlle Bourges
textes extraits de lettres de Lord Elgin, Giovanni Battista Luisieri, le révérend Philip Hunt, Mary Elgin, François-René de Chateaubriand
extraits de discours de Melina Mercouri, etc.
avec Gaëlle Bourges, Agnès Butet, Gaspard Delanoë, Camille Gerbeau, Alice Roland, Pauline Tremblay, Marco Villari
lecture de lettres et chant Gaspard Delanoë
coiffes des cariatides, moulages Anne Dessertine
musique Stéphane Monteiro alias XtroniK
lumières Alice Dussart
régie lumières Alice Dussart ou Ludovic Rivière
régie générale et son Stéphane Monteiro

――

production Association Os
coproduction Dispositif « la Danse en grande forme » (CNDC d’Angers, Malandain Ballet Biarritz ; La Manufacture – CDCN Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux La Rochelle ; le CCN de Caen en Normandie ; L’échangeur – CDCN, Hauts-de-France ; Le CCN de Nantes ; Le CCN d’Orléans ; L’Atelier de Paris – CDCN ; Le CCN de Rennes et de Bretagne ; Le Gymnase – CDCN Roubaix ; POLE-SUD - CDCN Strasbourg ; La Place de La Danse – CDCN Toulouse-Occitanie) ; Théâtre
de la Ville, Paris ; Tandem – scène nationale de Douai-Arras ; L’échangeur – CDCN Hauts-de-France ; La Maison de la Culture d’Amiens ; Le Trident – scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin ; L’Onde Théâtre Centre d’Art, Vélizy-Villacoublay, (en cours)
coproducteurs Maison de la Culture d’Amiens ; Le Volcan – scène nationale du Havre ; La Comédie de Genève | Avec le soutien de la DRAC Île-de-France, au titre de l’aide à la compagnie conventionnée, et du CND – Centre national de la Danse, accueil en résidence.