Sous les lunes de Jupiter

Gwendoline Robin

Du samedi 6 octobre au samedi 24 novembre

galerie et rue traversante

 

Communiqué de presse
Dossier de presse

© Gwendoline Robin
© Jorge de la Torre Castro
© Gwendoline Robin

Gwendoline Robin joue avec les matières (terre, pierre, eau, air, verre, poudre noire), dont elle explore les potentialités d’assemblage par la mise en place d’actions orchestrant télescopages physiques et réactions chimiques.

 

Quand elle découvre le désert d’Atacama au Chili en 2014, Gwendoline Robin s’intéresse de plus près à ses paysages de sels, ses geysers et ses observatoires astronomiques. Plus tard, elle découvre les recherches d’un astronome et d’un océanographe qui observent les océans déchaînés, les mers congelées des lunes de Jupiter, les paysages arctiques, les mares acides, les carottes de glaces, les pluies de météorites... Ces paysages nourrissent son imaginaire et engagent la création de nouvelles installations en pleine ébullition, auxquelles participe la métamorphose des matières.

L’exposition s’élabore à partir de trois actions pendant lesquelles le public peut assister à la mutation des éléments.