Le Journal d'un disparu

Ivo von Hove

vendredi 1 février 20h30
1h

grande scène
dès 12 ans

anglais et tchèque avec sur-titrages en français

© Jan Versweyveld
© Jan Versweyveld
© Jan Versweyveld

Le Journal d’un disparu est l’auto-portrait intime d’un homme amoureux, brillamment mis en scène par Ivo van Hove, l’un des plus talentueux artistes européens. L’histoire, celle d’un jeune paysan éperdument épris d’une jeune Tzigane, fait écho à la propre passion de son compositeur tchèque Leoš Janáček pour sa muse Kamila.

 

L’œuvre de Leoš Janáček est un cycle de chants écrit en 1917 pour ténor, contralto, chœurs féminins et piano. Cette œuvre se caractérise par ses couleurs riches et contrastées, l’exploitation judicieuse de la pureté du texte et une certaine économie de moyens à rapprocher d’autres pièces qui lui sont contemporaines comme L’Histoire du soldat de Stravinski. Entre théâtre et opéra, la mise en scène subtile et sophistiquée d’Ivo van Hove est au service des chanteurs Ed Lyon et Marie Hamard, qui excellent tous deux dans l’expression de l’amour naissant. La pianiste et les trois chanteuses font partie intégrante de la mise en scène afin de permettre à la passion et à la musique de Janáček d’occuper pleinement la scène, dans le huis clos d’un l’atelier de photographie.

 

 

Composition Leoš Janáček / Annelies Van Parys
Mise en scène Ivo van Hove
Avec Ed Lyon (ténor), Hugo Koolschijn (comédien), Marie Hamard (mezzo-soprano), Lada Valesova (piano) et Chœur De Munt’s Choral Academy
Scénographie Jan Versweyveld
Dramaturgie Krystian Lada
Costumes An D’Huys

 

Production Muziektheater Transparant
Coproduction Klarafestival, De Munt / La Monnaie, Kaaitheater, Toneelgroep Amsterdam, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Opera Days Rotterdam et Bejing Music Festival