Elsa Werth

Du samedi 19 janvier au samedi 23 mars

rue traversante

Elsa Werth, L'action cesse, Duplex Walden, Genève, 2018. Photo © Elsa Werth
Elsa Werth, Abstractions Narratives #2, Mudam, Luxembourg, 2017. Photo © Aurélien Mole
Titre un à usage multiple, Baazar Compatible Program, Shanghai, 2016. Photo © Elsa Werth

Elsa Werth développe un travail dans lequel la reconnaissance du dérisoire agit comme une provocation, une mise à l'épreuve de l'espace et de l'environnement dans lequel il s'inscrit.

 

Elle se joue des usages et porte un regard amusé sur les actions ordinaires, les signes qui nous entourent et font notre quotidien, les gestes préfabriqués liés aux activités et rituels contemporains. À travers une multiplicité de supports, un télescopage de données et de registres, elle revendique une économie de moyens, des gestes anti-spectaculaires comme autant de tactiques de résistance qui remettent en question les conditions d'apparition d'une œuvre et les systèmes de représentations dans un environnement administré et programmé.
Et par la brèche ainsi ouverte, choisir de faire face avec humour ou se soustraire en silence aux conventions de l'ordre social et à la violence des choses.