Dernier lit

Christophe Sermet

mardi 6 novembre 20h30
Mercredi 7 novembre 20h30
1h20
© Marc Debelle
© Marc Debelle
© Marc Debelle
© Marc Debelle
© Marc Debelle
© Marc Debelle
© Marc Debelle

Ostende. La mer du Nord, le Louxor. Hôtel imaginaire au luxe douteux, comme il en existe entre Calais et Knokke-Heist. Emily se remémore son enfance de soliste prodige, sa relation infernale à   sa mère, son tumultueux amour pour Anna – liaison scandaleuse aux yeux de la société flamande conformiste.
 

Au Louxor se tient un congrès de notaires. Ils arborent des écharpes aux couleurs du FC Bruges, sont en colère, draguent et défilent ivres sur la digue en faisant la chenille. Un journaliste local qui couvre l’événement reconnaît Emily, l’ex-enfant prodige, à présent professeure de musique dans un lycée rigide de Flandres. Il tente de lui extirper une dernière interview... Elle en profite pour régler ses comptes avec sa mère, évoque sa rencontre tumultueuse avec Anna, fille de la femme de ménage de son lycée. Christophe Sermet adapte une nouvelle d’Hugo   Claus pétrie d’amour fou, d’irrévérence et de pulsions mortelles. Un conte amoral mordant et pathétique, tout en clair-obscur, dont l’humeur tragi-comique oscille entre la peinture de Spilliaert et les photographies de Nan Goldin.

 

D’après la nouvelle d’Hugo Claus
Adaptation et mise en scène Christophe Sermet
Texte français Alain Van Crugten
Avec Claire Bodson et Laura Sepul
Scénographie et lumières Simon Siegmann
Costumes Brandy Alexander
Musique Maxime Bodson
Assistanat à la mise en scène Nelly Framinet

 

Production Rideau de Bruxelles, Cie du Vendredi – Christophe Sermet, KVS, La Coop asbl
Avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement fédéral de Belgique