Karine Bonneval et Julie C. Fortier

2018-01-27 00:00
2018-03-24 00:00

galerie et rue traversante

Écouter la terre, céramique sonore, 2017 © Karine Bonneval
La Chasse, 2014 © Julie C. Fortier

Le travail de Karine Bonneval et Julie C. Fortier s’appuie sur les ressources de la nature et de la science pour nourrir une recherche portant sur une nouvelle façon de donner à voir et à percevoir.

 

Poursuivant sa recherche sur les dialogues invisibles avec le vivant qui nous entoure, Karine Bonneval imagine une série de céramiques sonorisées à partir des sons produits par l’activité vivante de la terre. Le sol sur lequel nous marchons n’est pas une matière simple et inerte, c’est un monde en soi, complexe et vivant en interaction avec l’être humain de manière constante et infime. L’artiste souhaite en faire redécouvrir toute la richesse et complexité.

Julie C. Fortier présente quant à elle une installation en lien avec la recherche expérimentale qu’elle mène depuis 2013 sur les odeurs et les arômes. Prenant la forme d’installations, de dessins, de parfums, de performances culinaires ou olfactives, son travail tente de renverser notre espace perceptif et de bouleverser nos schémas de représentation.
« Le caractère évanescent et insaisissable des odeurs est en lien avec le travail de perte et d’effacement que j’ai pu explorer dans mon travail antérieur en vidéo, photo et installation. Obligé de respirer, le spectateur est obligé de sentir. Cet aspect paradoxal d’une absence pourtant présente, invisible mais intimement pénétrante me captive ». Julie C. Fortier

 

LES RENDEZ-VOUS MICRO ONDE
----

Vernissage de l'exposition
Vendredi 26 janvier
*

* Navette gratuite au départ de Paris-Concorde.
Réservation obligatoire 01 78 74 39 17 — 06 19 77 32 89
microonde@londe.fr

 

 

Le projet de Karine Bonneval est en collaboration avec Fanny Rybak, bioacousticienne de l’Institut des Neurosciences de Paris-Saclay (département cognition et comportement), l’équipe en écologie végétale du jardin botanique de Berlin dirigée par Matthias Rillig, et la céramiste Charlotte Poulsen.

Le projet de Julie C. Fortier est en partenariat avec le Docteur Olivier R.P. David, chimiste à l’Institut Lavoisier de Versailles, et le Centre International d’Art Verrier de Meisenthal.

 

Karine Bonneval, Écouter la terre, céramique sonore. Pièces réalisées en collaboration avec Charlotte Poulsen, 2017
Julie C. Fortier, La chasse, 2014. 80 000 touches à parfums, 600 x 700 cm. Vue de l’exposition Vertiges au Centre d’art de l’Onde, 2014