Éditos

par Pascal Thévenot, Bruno Drevon et Joël Gunzburger

Il est toujours stimulant de découvrir et de partager une nouvelle saison !
La programmation d’un Théâtre relève d’un défi. Un défi parce que la culture doit être accessible à tous. Notre volonté est d’ouvrir l’Onde à chaque vélizienne et vélizien. Invitation à découvrir, à s’étonner, à s’émouvoir, cette nouvelle saison s’annonce très riche. L’Onde est un lieu de convivialité et de rencontres d’univers aussi différents que variés.
Un lieu d’échanges également : de nombreux partenariats ont été conclus afin d’enrichir notre Théâtre Centre d’art, avec Versailles Grand Parc pour le festival ÉlectroChic, avec le Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines – scène nationale ou encore le Théâtre Firmin Gémier / La Piscine d’Antony et Châtenay-Malabry pour la coréalisation du spectacle Secret (temps 2) de Johann Le Guillerm. L’Onde, scène connue et reconnue, est en passe de devenir scène conventionnée, autour d’un socle de qualités bien précis : programmation exigeante, large reconnaissance du milieu artistique, indépendance dans ses choix artistiques, ancrage territorial et participation significative des publics. En attendant, l’Onde est officiellement scène conventionnée en préfiguration pour la danse et les arts plastiques.
Nous voulons que l’Onde soit à l’image de Vélizy-Villacoublay : un lieu où il fait bon vivre ! Je vous souhaite, à toutes et à tous, une agréable découverte.
Très belle saison culturelle
-
Pascal Thévenot
Député-Maire de Vélizy-Villacoublay

 

Aimer le sport, les plaisirs de la table, regarder le monde depuis une fenêtre informatique, s’ouvrir à l’intelligence sensible d’un spectacle vivant ou partager l’émotion d’un artiste n’ont rien d’incompatible. Il est même naturel de prendre un verre au Café de l’Onde après un spectacle et poster sur son mur Facebook ou Twitter les belles émotions de la soirée. Le bonheur est une question d’équilibre, à tout âge et quelle que soit la diversité de nos inclinations. C’est pour cela que l’Onde est ouverte à toutes les formes artistiques et à tous, sportifs, geeks et épicuriens compris !
L’Onde est un équipement de service public culturel, et pas seulement une salle de spectacle. Bien sûr on y présente du théâtre, de la danse, de la musique, du cirque, de l’humour, de la chanson, des expositions d’art contemporain, des conférences… C’est aussi un programme de fêtes tout au long de l’année avec Immersion 2017, Un air de famille, le Sapin de l’Onde, le gala des séniors, ÉlectroChic, le Festival du court métrage, Lumière… Mais c’est surtout un lieu où l’on crée, expose, découvre, révèle, initie, informe, enseigne, renseigne, apprend, essaie, guide…
C’est un lieu de vie parmi les plus fréquentés de la ville, visité par les enfants des écoles, les adolescents des collèges et lycées, les élèves et leurs enseignants (dont ceux de l’École de Musique et de Danse), les étudiants, les parents, les familles, les séniors, les amis de Micro Onde, les handicapés, les salariés des entreprises et les bénévoles des associations, les chômeurs et les actifs, les petits et les grands, les professionnels et les amateurs, les Véliziens et les non-Véliziens, ceux qui passent, ceux qui s’arrêtent, ceux qui reviennent sur leurs pas, ceux qui entrent et s’assoient…
Pour ces visiteurs, l’Onde leur appartient déjà. Pour eux « le bonheur, c’est de continuer à désirer ce que l’on possède » (Saint-Augustin) Pour les autres, laissez-vous tenter par l’Onde. « Être étonné c’est un bonheur ; et rêver n’est-ce pas un bonheur aussi ? » (Edgar Allan Poe)
-
Bruno Drevon
Adjoint au Maire, chargé de la culture et des relations internationales
Président de l’Onde

 

Cette nouvelle saison est la deuxième que je vous présente. Je l’ai construite en étroite collaboration avec Sophie Auger et Ludovic Moreau. Tout comme pour la programmation passée, mon intention est de partager avec le plus grand nombre notre culture commune du spectacle vivant et des arts plastiques et d’offrir un panorama de la création contemporaine dans sa plus belle expression. Ces choix sont conduits par des découvertes, mais aussi par des fidélités à des artistes dont j’apprécie l’engagement et les projets, et par la volonté permanente d’accompagner la création de nouvelles pièces. Ils sont éclairés par la beauté des œuvres, par la force d’expression des corps et des interprètes, par l’intelligence et la sensibilité du propos, l’originalité des écritures. Tout au long des saisons de l’Onde, vous constaterez également une dimension cosmopolite, signe d’un intérêt polyculturel qui ne m’a jamais quitté. En parcourant les pages de cette brochure, vous remarquerez certainement les présences d’artistes familiers. Qu’elles vous encouragent également à choisir des propositions plus inhabituelles que je vous invite à découvrir. Vous retrouverez trois temps forts transgénérationnels, Immersion 2017, Un air de famille, ÉlectroChic, qui vous plongeront dans de nouvelles esthétiques, fêteront les plus jeunes et les familles et électriseront l’Onde de nouveaux courants électroniques.
Enfin, vous avez pu vous poser des questions sur l’originalité du graphisme de notre communication. Il découle d’un choix artistique. Il associe la forme et le fond : l’apparence de nos documents et la programmation. L’identité visuelle étant, elle-même, une expression artistique, elle constitue le reflet formel de ma démarche et une part du projet général. Elle participe à la reconnaissance de l’Onde comme un lieu exigeant de création pluridisciplinaire et à son identification dans le temps et dans l’espace public.
L’Onde est un lieu ouvert à tous. Je suis convaincu que l’art et la culture concourent, de façon permanente, à la construction d’un monde meilleur. Aussi, je fais le vœu que cette nouvelle saison, composée de propositions éclectiques et reflet d’une pluralité culturelle de notre société, nous conduise vers plus d’attention à l’autre, plus de tolérance et qu’elle participe au bonheur de chacun.
-
Joël Gunzburger
Directeur de l’Onde